Gucci a lancé lundi dernier Gucci Collector : une initiative visant à contrôler son marché de produits vintage.
Lancée en partenariat avec la maison de vente aux enchères Christie's, l'opération permet à chacun de faire estimer en ligne les produits vintage de la marque (tenues ou accessoires)  qu'il possède...

gucci-collector.jpg

Les liens entre les produits vintage des marques de luxe et les maisons de vente aux enchères ne sont pas une nouveauté puisque ces dernières sont nombreuses à proposer régulièrement des ventes où l'on retrouve ces fameux produits.
La démarche est ici un peu plus originale puisque le service d'estimation est proposé gratuitement à chacun : il suffit de télécharger une photo et de donner quelques détails nécessaires à l'expertise. L'équipe de spécialistes de Christie's s'engage alors à répondre dans un délai de deux à quatre semaines pour fournir une évaluation du produit et une estimation du prix de départ pour les enchères.
Libre ensuite à ceux qui le veulent de vendre leurs articles à la maison Gucci ou lors d'une future vente aux enchères de Christie's.

Plus généralement, le vintage est un aspect qui tend à être pris en compte de plus en plus dans les stratégies de communication des marques de luxe et qui traduit leur capacité à concilier références au passé et créativité.
Pour accompagner le lancement de son opération, Gucci ne manque en effet pas de rappeler au visiteur qu'il peut découvrir (et acquérir) ces produits vintage dans leur version actuelle sur son site internet.

new-bamboo.jpg new-jackie.jpg new-pelham-copie-1.jpg
        Le "new bamboo"                             Le "new jackie"                              Le "new pelham"

La marque va même jusqu'à mettre un lien vers la page évoquant ces produits représentatifs du patrimoine de la marque. 

Autre marque, autre opération vintage :
La maison Lancel a proposé début septembre une exposition de ses produits vintages photographiés par le Studio Harcourt. L'événement s'est tenu jusqu'à fin décembre dans la boutique située place de l'Opéra.
Chaque sac a été mis en scène  et photographié comme une véritable oeuvre d'art, selon la technique si reconnaissable et caractéristique d'Harcourt.

le-miserable.jpg le-chinois.jpg
le-parapluie.jpg  le-sournois.jpg

Une initiative qui a permis de (re)découvrir  à travers l'objectif mythique du Studio Harcourt cet héritage de la maison Lancel.

Sources et Images : Gucci, Christie's, Lancel, Studio Harcourt
Retour à l'accueil